Mais parfois cela ne suffit pas.

« Vous m'avez sortie d'une situation désespérée. Merci. Pour moi, c'était déjà important que je me sente prise au sérieux », nous a écrit une jeune mère seule à élever ses enfants. La femme travaille à mi-temps. Même avec la pension alimentaire des enfants, le revenu est à peine suffisant pour vivre. Pour économiser, elle a choisi de prendre la franchise de l’assurance maladie la plus élevée. Malheureusement, elle tombe malade et doit suivre un traitement médical. Elle ne peut pas réunir l'argent pour la participation. Ici, nous intervenons et prenons en charge une facture de 350 francs. Pendant la consultation, il en ressort que les enfants aimeraient suivre un cours de sport. Ici aussi, nous pouvons soutenir la famille. En cas d'urgence due à des dépenses imprévues (p. ex. coûts de santé, charges locatives), nous pouvons vous aider.

Contactez le Secours d’hiver de votre canton de résidence > Régions.