Nos clients ont une chose en commun: ce sont toutes des personnes dont le revenu avoisine le revenu minimum, soit 2'239 francs par mois pour une personne seule et 3'984 francs pour un ménage de deux adultes avec enfants. Ils font partie des 570'000 personnes touchées par la pauvreté en matière de revenu et qui ont une histoire et un mode de vie les plus divers, mais qui ont une chose en commun: dans l’urgence, ils nous ont tous fait confiance et ont compté sur nous. Nous vous en remercions! Car c’est le devoir du Secours d’hiver de soutenir les personnes en difficulté, de leur tendre la main pour éviter qu’ils ne perdent pied.

Le nombre de demandes de prestations du Secours d’hiver a fortement augmenté ces dernières années. Grâce à la grande solidarité de la population qui reflète une entrée de dons stable et grâce à l’engagement de partenaires comme Migros, nous avons pu maintenir le rythme et développer les prestations du Secours d’hiver en aidant par exemple 388 personnes qui se sont retrouvées dans une situation financière difficile à cause des coûts liés à la santé (année précédente: 60 cas). Vous en apprendrez plus à ce sujet à partir de la page 6.

C’est aussi grâce à nos collaboratrices et collaborateurs dans toute la Suisse qui accomplissent des tâches - la plupart bénévolement -  avec ferveur et passion qui contribuent un peu à rendre le monde meilleur que le Secours d’hiver arrive à maintenir son cap.